Bas-armagnac de 10 ans d’âge

bas-armagnac de 1à ans

Age 10 : l’armagnac de 10 ans de Saint-Aubin

Cet Age 10 est délicieusement impertinent. Ne vous fiez pas à la robe claire de ce bas-armagnac de 10 ans, elle enveloppe toute la richesse de son caractère.

bas-armagnac de 10 ans d'âge

Découvrez l’histoire et l’élaboration de cette eau-de-vie bien particulière.

Né en territoire gascon

Le pays de d’Artagnan

L’Age 10 de Saint-Aubin est né au pays du célèbre héros d’Alexandre Dumas : d’Artagnan. Ce bas-armagnac de 10 ans a puisé ses ressources et développé ses qualités sur ces terres du Sud-Ouest qui ont su perpétuer les traditions pendant plus de 700 ans. Ce petit territoire niché entre la Garonne, les Landes et les Pyrénées a décroché son AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) en 1936. Ce label garantit un savoir-faire unique, l’authenticité et la typicité de son origine géographique.

La plus ancienne eau-de-vie française a été inscrite par le ministère de la Culture au patrimoine culturel immatériel de la France.

Le vignoble de Saint-Aubin

Les baies de raisin ont muri dans un décor idyllique aux airs de Toscane. Un paysage valloné, des cyprès et des bosquets. Le bas-armagnac de 10 ans tient son goût distinctif des caractéristiques naturelles du domaine de Saint-Aubin.

Les deux cépages qui composent l’Age 10, Colombard et Ugni blanc se nourrissent d’un sol sablolimoneux dit “sables fauves”.

Un bas-armagnac de 10 ans

chai vignoble de Saint-Aubin

Le raisin, le bois, le temps

L’Age 10 a été élevé 10 longues années dans des pièces de chêne, issu des forêts françaises. Cette période de communion avec le bois développe un équilibre parfait entre douceur et complexité.

L’assemblage

Un travail d’artiste. L’Age 10 atteint une harmonie remarquable en mariant plusieurs eaux-de-vie dont le vieillissement a duré au minimum 10 ans. Un subtil équilibre entre les deux cépages et les différents millésimes.

Notes de dégustation

Louis, maître de chai du Vignoble

La dégustation du vin obéit à un cérémonial

Il en est de même pour l’armagnac.

Observez

Robe ambrée claire finement orangée avec beaucoup de brillance. 

Adrien, Chef Sommelier au Restaurant Lalique @lafauriepeyragueylalique

Inspirez

Versez-vous un verre de l’Age 10, ni trop, ni trop peu. Saisissez le pied du verre. Faites tourbillonner le liquide doré. Approchez le verre du nez. Inspirez. Concentrez-vous sur l’arôme.

Se livrer à de petites inhalations est un excellent moyen pour capter les différentes notes :

Le premier nez est très aromatique, parfumé, c’est un voyage autour des épices, une balade entre le curry indien et le clou de girofle du Maghreb. 

Avec un peu plus de température des notes d’agrumes, légèrement fumées sont assez prononcées et le boisé se caractérise par un aspect légèrement tourbé. 

Adrien, Adrien, Chef Sommelier au Restaurant Lalique @lafauriepeyragueylalique

Goûtez

Maintenant, prenez une gorgée. Faites rouler l’armagnac dans votre bouche. Savourez…

En bouche, ce qui caractérise l’ AGE 10 c’est sa longueur très fine, délicate et élancée, rythmée, une nouvelle fois, par l’intensité des épices (curcuma, cumin et paprika). 

La finale est minérale, saline avec des beaux amers, rappelant le zeste de mandarine et une certaine fraîcheur rappelant la menthe poivrée et l’eucalyptus. 

C’est un Armagnac à servir chambré entre 15 et 17 degrés. 

Adrien, Adrien, Chef Sommelier au Restaurant Lalique @lafauriepeyragueylalique

Une invitation au voyage

Comme le décrit Adrien, savourer ce bas-armagnac de 10 ans, c’est voyager aux pays des épices, de l’Orient et du Maghreb. Mais c’est aussi se plonger dans le souvenir du vignoble de Saint-Aubin (pour ceux qui ont pu découvrir le domaine). Fermez les yeux et vous verrez les coteaux, les cyprès, le chai magnifique…

Et pour ceux qui ne connaissent pas encore le Vignoble de Saint-Aubin, vous pourrez le découvrir en faisant un petit tour sur le compte Instagram : @vignoblesaintaubin

Comment l’accompagner ?

Idéal en tant que digestif en période estivale grâce à sa fraîcheur, il s’accommode aussi parfaitement d’une crème brûlée aux zestes d’orange ou encore de pâtisseries marocaines. 

Adrien, sommelier

Le bas-armagnac de 10 ans est idéal pour les novices comme pour les connaisseurs. Mais il n’est pas le seul à faire la fierté du domaine.

Les armagnacs de Saint-Aubin

L’Age 2 qui a inspiré Joël Philipps, le Chef du restaurant étoilé “Le Cerf”

L’Age 4 qui lui aussi nous a fait voyager avec Tatiana Henius

Les Millésimes

Une spécificité du pays gascon : les millésimes correspondent à une seule année de récolte.