Notre savoir faire

Bannière savoir-faire

Vivre au rythme de la vigne et des saisons

Nous sommes nés paysans et savons que la terre est juste et vraie. Notre terre natale, l’Alsace nous a appris l’humilité, la Gascogne nous a permis de nous adonner pleinement à la passion de la vigne. C’est notre terre d’adoption, la poursuite de nos origines. C’est cette ouverture culturelle qui nous permet aujourd’hui de nous épanouir en proposant des vins et armagnacs différents, libres de tout carcan.

Nous cultivons le goût de l’innovation et sommes attachés à la mise en valeur de savoir-faire ancestraux avec les techniques d’aujourd’hui.

Jeter des passerelles d’est en ouest. Rassembler en surprenant par la modernité d’un produit, l’authenticité ou l’originalité d’une eau-de-vie voilà ce que notre curiosité nous pousse à rechercher tous les jours.

Notre premier critère la Qualité.

L’hiver

Vigne en hiver

La vigne est en état de dormance, période pendant laquelle la taille est réalisée. Le tailleur choisit l’un des rameaux de l’année, porteur de quelques bourgeons et coupe les autres sarments. Il décide, en fonction du potentiel de chaque cep, du nombre de bourgeons qu’il laisse sur le pied.

On laisse reposer la terre et la nourrit en lui donnant des engrais verts.

Le printemps : la vigne se réveille

Début de floraison

C’est le début d’un nouveau cycle végétatif qui s’achèvera à la fin de l’été avec les vendanges.

Les bourgeons sont protégés l’hiver par une série d’écailles imbriquées. Quand l’atmosphère se réchauffe, elles s’écartent et laissent apparaître la bourre. C’est le débourrement. La sève exerce une pression si forte sous les bourgeons qu’ils éclatent. Apparaît alors une pointe rose. 

Très rapidement, les premières petites feuilles seront visibles et se développeront en rameaux.

En avril-juin, c’est l’ébourgeonnage, un travail manuel qui consiste à faire tomber les jeunes pousses qui ne donneront pas de fruits, qui accaparent sucres et sève au détriment du reste de la vigne. C’est tout l’art et l’expertise du maître de culture de sélectionner les meilleurs rameaux, les mieux positionnés et porteurs d’une inflorescence.

Le sol est travaillé : griffé, labouré, désherbé pour contraindre la vigne à plonger ses racines plus profondément.

C’est aussi le temps des plantations de jeunes vignes sur des parcelles mises au repos pour leur laisser le temps de se régénérer.

La floraison est une étape clé pour le rendement de la vigne. C’est le temps de l’épanouissement des fleurs. Elles s’ouvrent, se développent, le capuchon floral se sépare du réceptacle, laissant apparaître le futur grain de raisin. Les fleurs doivent s’épanouir en même temps pour que les grappes parviennent à maturité au même moment. A la fin de la floraison, intervient la nouaison, moment délicat où les fleurs fécondées deviennent de petits grains de raisin.

L’été

Grains de raisins été

Quand la floraison s’achève, on procède à l’effeuillage pour que les rayons de soleil atteignent les grappes. 

Il faut aussi enlever les grappes encore vertes pour faciliter la maturation des autres grappes. C’est l’éclaircissage ou vendange verte. Progressivement, les baies grossissent puis se touchent. Etape importante du cycle de la vigne : la grappe se ferme. Début août, un sang nouveau irrigue chaque baie : c’est la véraison. Les raisins rouges passent de la couleur verte au rouge et les raisins blancs passent du vert opaque au vert translucide ou jaune doré. La quantité de sucres augmente et l’acidité diminue.

Les tiges de la vigne se transforment en bois en août, brunissent par apport de lignine les préservant du gel l’hiver. C’est l’aoûtement.

L’automne

grains de raisins murs

Le raisin n’est cueilli que lorsqu’il a atteint sa maturité ou plutôt ses maturités :

  • Maturité phénolique : la vigne a réalisé son cycle végétatif normal et concerne la structure du vin
  • Maturité technologique : équilibre entre acidité et sucre
  • Maturité aromatique

Le vigneron parcourt tous les jours les parcelles pour goûter les baies de raisins pour se faire une idée du potentiel aromatique du fruit.

Les vendanges peuvent commencer.