Le vin chaud Saint- Aubin…

pour passer les fêtes au coin du feu !

Vin blanc Saint Aubin et épices

L’année a été rude et l’hiver s’est installé. C’est dans ces moments que nous aimons nous réfugier dans les douceurs de Noël. Nous proposons de vous réconforter avec un vin chaud réalisé à partir des Vignes de Belair.

Découvrez l’histoire du vin chaud, mais surtout comment le réaliser.

Histoire du vin chaud

A ses premières origines, l’ancêtre du vin chaud est né sous l’empire Romain au début de notre ère. Connu sous le nom de « conditum paradoxum » il était alors un vin rouge de qualité moyenne ou mauvaise, agrémenté d’épices tel que le laurier, le poivre, le mastic, le nard, des dattes torréfiées et même du safran. Ce vin épicé était alors coupé avec un vin de premier choix afin de rendre le tout moins âpre. Il faudra attendre le XIIIe siècle pour pouvoir consommer un vin chaud similaire à celui qu’on connait aujourd’hui. On trouvera les premières traces écrites en 1249. Sa fabrication fût possible grâce au port de Lattes situé près de Montpellier qui était réputé pour son commerce d’épice en provenance d’orient.

Vin chaud oui mais au vin blanc !

Bouteille de vin et épices

Cela interpelle souvent les touristes de passages durant les fêtes en Alsace : le vin chaud est blanc. Historiquement depuis que le vin chaud est apparu en Alsace il a toujours été ainsi. La raison est très simple. Depuis toujours, le vignoble Alsacien est composé de plus de 95% de sa surface en cépages blancs. Mais quel est le lien avec notre vignoble Gersois me demanderez-vous ? Là encore l’explication est évidente. Nous sommes Alsacien de sang mais Gersois de cœur. Cette boisson est la fusion de notre savoir-faire et de nos traditions. Pour confectionner un vin chaud blanc, il faut un vin plutôt sec et fruité sans être exubérant aromatiquement. Avec sa fraicheur, ses notes d’agrume et sa finesse, les Vignes de Belair se prêtent à la perfection pour cet exercice.

La recette du vin chaud Saint Aubin

Maintenant après la théorie passons à la pratique. Pour réaliser la recette vous aurez besoin de :

  • bouteille des Vignes de Belair Saint Aubin
  • 1 demi citron
  • 1 orange
  • 2 bâtons de cannelle
  • 3 badianes
  • 5 baies de poivre noir
  • 2 clous de girofle
  • Du sucre
  • 1 cuillère de miel

Mettez dans votre casserole le vin à chauffer à couvert. Incorporez les agrumes coupés en morceaux et les épices. Sucrez à votre convenance, plus ou moins 50g. Veillez à ne pas faire bouillir le vin mais juste à le faire frémir. Dès que le vin est chaud vous pouvez incorporer le miel tout en remuant légèrement. Après quelques minutes, vous pouvez couper le feu et laissez infuser 30 minutes toujours à couvert, car la cannelle a besoin de temps pour libérer ses arômes.

Ça y est, réchauffez, servez et régalez vous avec cette palette aromatique enivrante !