Le vignoble de Saint-Aubin dans l’objectif des caméras de France 3 Alsace

Une fois n’est pas coutume ! La célèbre émission dialectophone “Rund Um” a pris son bâton de pèlerin pour arpenter un domaine viticole bien au-delà des frontières alsaciennes.

Le vignoble gersois filmé par des caméras alsaciennes

Noémie Gaschy et Marie-Christine Lang, journalistes à France 3 Alsace, ont traversé la France pour brosser les portraits de Jean-Luc et Daniel, dans leur région coup de coeur : le Gers.

Six bonnes minutes de reportage à travers les vignes, pendant les vendanges et dans le chai.

Dans les pas des journalistes

Suivons Noémie et Marie-Christine dans leur reportage :

  • les vendanges nocturnes
  • les vendanges manuelles
  • la visite du chai (ce sera le sujet d’un prochain article)
  • une séance de dégustation et de concertation autour du bas-armagnac

Vendanges au coeur de la nuit

Vignoble de Saint-Aubin la nuit

Les nuits sont très courtes au vignoble de Saint-Aubin. Jean-Luc, Daniel et Alexandre préfèrent sacrifier leurs nuits pour préserver la fraicheur du raisin cueilli et garantir la qualité du vin. En effet, en journée, sous la chaleur écrasante, les grappes s’oxyderaient avant d’arriver au chai. Et la qualité du raisin serait dégradé.

Les vendanges nocturnes sont donc un choix stratégique. Et dans cette course contre la montre, Stéphane Garbay vient épauler les 3 hommes avec ses vendangeuses.

Commence alors un ballet à travers la vigne. Tandis que la vendangeuse mécanique sillonne les rangs,

les tracteurs vont et viennent au chai.

vignoble de Saint-Aubin et vendanges mécaniques

Un petit mot sur les vendanges mécaniques

Dans l’imaginaire collectif, la vendange mécanique ne bénéficie pas d’une image positive. Et pourtant la technologie de ces machines a considérablement progressé. La méthode peut paraître brutale.

vendanges mécaniques

Mais comme on peut le constater sur cette photo, la vigne n’est pas abimée par les secousses et les baies sont bien récoltées.

baies vendangées

Le vignoble de Saint-Aubin, entre traditions et modernité

Certaines parcelles continuent à être vendangées à la main. La peau des baies est plus ou moins dure selon les cépages, la récolte est plus délicate. Une seule solution, la vendange manuelle.

Toute la famille est à pied d’oeuvre.

vendanges manuelles au vignoble de Saint-Aubin
pied de vigne et grappe

Dégustation et concertations

L’armagnac est le produit d’un travail méticuleux, à chaque étape de son élaboration. De la sélection des grappes à la distillation, en passant par les assemblages et la phase de vieillissement.

échantillon de bas-armagnac

Au programme de cette séance de dégustation, un bas-armagnac VS (very special, minimum 2 ans en fût) et un bas-armagnac VSOP (very superior old pale, minimum 4 ans en fût).

Armagnac VS : esprit jeune
Année : 2018
% alcool : 40°
Uniblanc 50%, Colombar 50%
Coupe récente (15jours)
Barrique : chauffe légère, la barrique a respecté le fruit
C’est un armagnac qui se démarque car légèrement épicé
Couleur : belle couleur orangée
Nez : fruit, fraîcheur
Goût : rondeur, poire, abricot, légèrement toasté
Armagnac VSOP : un produit pour tous
Année : 2014
% alcool : 40°
Coupe récente idem VS
Couleur : + foncé, + ambré
Nez : arôme + évolué qui rappelle des armagnacs plus vieux, + confit, nez moins marqué, moins montant, fruits
Goût : Pas agressif, doux, très civilisé, caramel, pas trop boisé, note de fraîcheur

Remerciements

Tous nos remerciements à nos deux journalistes, Noémie et Marie-Christine et à France 3 Alsace, pour leur gentillesse et leur professionnalisme. 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.