Fromage ou dessert ? Des madeleines salées !

Le vignoble de Saint-Aubin a tranché de façon exquise.

L’idée est de combiner les atouts et attraits de la région Gascogne, les produits présents au domaine et la créativité de notre ami et Chef Richard !

Saint-Aubin dans le Gers est comme vous le savez, le pays de l’excellent Bas-Armagnac. En Gascogne, on trouve beaucoup de fromages à base de lait de brebis ou de chèvre. Et, le climat de cette région d’Occitanie est très favorable aux figuiers.

Fromage et dessert tout en un.

Madeleines au Roquefort, noix et parfumées au bas-armangnac de Saint-Aubin

La recette des madeleines salées

Les ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 120 grammes de farine
  • 120 grammes de beurre
  • 40 grammes de sucre
  • 25 grammes de Roquefort (ou chèvre, pâte persillée)
  • 4 grammes de levure chimique
  • 25 grammes de cerneaux de noix

La préparation :

  • Prendre les 2 oeufs entiers et les blanchir avec le sucre
  • Ajouter à ce mélange la farine et la levure cuillerée par cuillerée
  • Rajouter le beurre pommade
  • Assaisonner et incorporer le fromage et les noix
  • Beurrer les moules à madeleine et remplir les compartiments de pâte
  • Conserver au frais 2 heures (permet une meilleure montée en cuisson)
  • Cuire à 180°C 10 minutes
  • Démouler et verser directement un peu d’Armagnac de Saint-Aubin
  • Laisser refroidir

Les madeleines sont brillantes, moelleuses et délicieusement parfumées à l’Armagnac.

Pour connaître les motivations du Chef dans le choix du bas-armagnac pour l’aromatisation des madeleines, un précédent article sur les différences entre l’armagnac et le Cognac, vous donnera quelques éléments de réponse.

La suggestion du Chef

Richard vous propose d’accompagner ces madeleines salées, d’une figue fraîche garnie de roquefort.

L’association chèvre ou fromage à pâte persillée (roquefort, fourme) et Armagnac fonctionne très bien.

Présentation de notre ami Chef Richard Guyomard

Richard est un Chef enthousiaste, créatif, qui parvient à fédérer des gens de tous horizons et à les embarquer dans des projets plus fous les uns que les autres. Notamment, quand il endosse le costume de co-président de l’association Chef Art’East.

Quand nous lui avons proposé d’accorder nos Côtes de Gascogne et notre bas-armagnac, il a accepté très volontiers et avec beaucoup de malice. Il a proposé à Tatiana Henius de nous rejoindre. Et comme il aime transmettre et enseigner, il a permis à un jeune apprenti de son équipe, de travailler avec nous sur ces accords mets et vins.

Quelques actions de l’association Chef Art’East

  • Le dîner dans le noir en collaboration avec l’association “Vue d’ensemble” dans les sous-sols de la CCI de Strasbourg
  • Participation à la fête de la gastronomie place Broglie
  • La soirée Festin pour tous les Saints en l’Église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg qui a permis de récolter 15000 € pour la restauration de l’église

Et quand Richard n’est pas au service de son talent culinaire et de son génie créatif, il oeuvre au Cercle MESS officier de Strasbourg.