Des baies de raisin aux arômes de litchi…

litchi

Est-ce la nature ou nos sens qui nous jouent des tours ?! Car, l’armagnac provient bien de la distillation du vin blanc. Et pourtant…

Des parfums de litchi qui émanent de l’eau-de-vie

Si le flot de l’eau-de-vie, au sortir du serpentin, est étourdissant, les arômes qui en émanent ne sont pas en reste ! Des notes incontestables de litchi dominent. Au nez, c’est flagrant même pour un néophyte. À condition bien sûr d’avoir déjà mangé ce fruit et en avoir mémorisé le goût.

Une autre constatation surprenante : l’eau-de-vie, aussi limpide soit-elle, aussi innocente paraît-elle, titre quand même entre 52 et 65°C. Et pourtant c’est bien le fruit qui prend le dessus sur l’alcool. Même en inspirant profondément, aucun picotement dû à l’alcool. D’autres senteurs pointent même le bout de leur nez : florales et printanières.

On ne peut reconnaître que ce qu’on connaît.

Évidemment, il y a des personnes favorisées par la nature, douées de facultés olfactives, qui excellent dans l’art de reconnaître toutes les subtilités aromatiques d’une boisson ou d’un parfum. Ce sont les “Nez“. Mais, même avec ce don, ces personnes chanceuses s’entrainent et aiguisent ce sens.

Sans prétendre rivaliser avec eux, à une échelle plus humble et juste pour le plaisir, nous pouvons également nous entrainer à reconnaître des arômes. Cela requiert de la patience, de la curiosité, de la mémoire. Les arômes que nous reconnaitrons le plus facilement seront intimement liés à nos souvenirs. Donc, aucun complexe ou culpabilisation à avoir si, lors d’une dégustation en groupe, nous n’identifions pas les mêmes arômes que nos compères.

Il existe même des coffrets, tels que Oenarom, pour jouer en famille et “éduquer son nez”.

Mais ces premiers arômes vont évoluer.

Fut en chêne arômes litchi

A chaque âge, son parfum !

Nous avons déjà évoqué dans un article précédent, les bienfaits du chêne. La vigne sans le chêne, c’est inconcevable. À la sortie de l’alambic armagnacais, l’eau-de-vie est placée dans des pièces (fûts en chêne de 400 l).

Mais il y a une alternative à l’élevage en fûts. De plus en plus en vogue. Conserver l’eau-de-vie limpide dans un contenant en verre ou en inox. Pas de communion avec le bois, donc pas de couleur. Elle reste cristalline comme les spiritueux slaves mais bien plus aromatique.

D’ailleurs le site Armagnac sur son compte Instagram a revisité la recette du Bloody Mary en remplaçant la vodka par cette Blanche Armagnac.

N’oubliez pas que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Mais chut….! On ne vous a rien dit. Car c’est une autre histoire que nous conterons, promis, plus tard.

NOUVEAU : les produits du vignoble de Saint-Aubin sont disponibles sur l’e-boutique :

https://www.vignobledesaintaubin.shop