Carafer, décanter et conserver votre vin.

Carafer le vin rouge

Une question revient souvent : doit-on carafer son vin avant de le servir ? Cette question est sujette au débat. Mais si vous avez déjà assisté à une dégustation au cours de laquelle vous avez gouté deux verres d’un même vin, d’une même bouteille, l’un carafé, l’autre non, alors vous connaissez déjà sûrement la réponse !

Carafer, décanter : quelle différence ?

Les anglophones, eux ne se posent pas cette question. Un même mot pour désigner pourtant deux finalités distinctes. Dans les deux cas, on verse bien entendu le vin dans une carafe. Mais carafer consiste à oxygéner le vin, à l’aérer. Tandis que décanter sert uniquement à enlever les impuretés d’un vin vieux, en évitant de l’oxygéner.

Carafer un vin jeune pour l’assagir

Le “carafage” augmente la complexité et la plénitude de la saveur d’un vin. Quand vous versez le vin dans une carafe d’une plus grande contenance que la bouteille d’origine, vous permettez au vin de respirer en l’exposant à l’oxygène.

Que se passe-t-il exactement ?

Les éléments constituant le vin ont été “piégés” une fois mis en bouteille après ce long processus de fermentation et de vieillissement. D’une certaine façon, on peut dire que le liquide est sous pression. Et cette pression crée une saveur décrite comme amère. En laissant le vin s’aérer, vous permettez à ses éléments constitutifs de “se dégourdir les jambes” ! Exprimant ainsi pleinement leur véritable saveur.

Pour résumer, le carafage permet au vin jeune de s’épanouir, de révéler tous ses arômes, de réduire l’acidité et d’assouplir les tanins.

Quelle carafe utiliser ?

Toujours dans le but d’aérer le vin, il est recommandé d’utiliser une carafe avec une base large et un col évasé. L’objectif est d’apporter un maximum d’oxygène. Créer une large surface d’échange. Et surtout, ne pas boucher la carafe.

Combien de temps ?

L’aération du vin est un processus qui dépend du goût de chacun et du vin. Il est donc difficile de donner une durée précise. Alors dégustez le vin à intervalles différents pour déterminer la durée qui rend la saveur la plus séduisante à votre goût.

Vous pouvez commencer sur cette durée souvent conseillée : 2 heures. Mais pas plus longtemps car au lieu de s’épanouir, le jeune vin pourrait s’évanouir !

Certains vins peuvent être conservés dans la carafe (bouchée) pas plus de deux-trois jours. Pour les vins les plus anciens, nous vous recommandons de les remettre en bouteille. Et si vous disposez de la panoplie du parfait amoureux du vin, nous vous conseillons vivement de retirer l’air à l’aide d’une pompe à vide pour bouteilles de vin.

Les Vignes de Saubon

Les Vignes de Saubon

Carafer un vin n’est pas une règle absolue et certains cépages (comme le Pinot noir) ne le supportent pas !

Mais si nous vous parlons aujourd’hui de cette opération, c’est parce que Les Vignes de Saubon se révèlent une fois passées en carafe :

un fruit très expressif et précis, autour des fruits rouges (type fraise des bois). La matière se montre riche en bouche, avec un aspect croquant et gourmand. L’élevage apparaît seulement en milieu de bouche, il porte le vin sans le dominer et le tout reste tout à fait digeste. Une belle harmonie consistance/fruit/buvabilité.

Les Vins de Sylvain

Retrouvez les secrets d’élaboration dans cet article : “De la vigne au verre de vin rouge”

Où acheter Les Vignes de Saubon ?

En suivant ces petits conseils, vous aurez un maximum de plaisir à déguster ce vin rouge du vignoble de Saint-Aubin, dans la pleine expression ses saveurs et de ses arômes.

Profitez ! (avec modération….)

  • pour les Alsaciens, à Weinbourg, en téléphonant préalablement au 03 88 91 31 29
  • sur rendez-vous au domaine en appelant Nathalie au 06 18 14 83 35
  • sur le site “Le Plaisir du Vin
  • via la page contact de notre site Internet
  • la boutique en ligne pour tous nos produits